Night was coming…

Night was coming. It was unstoppable.

C’est pas moi qui l’ai dit, c’est Tanith Lee, dans les premières lignes d’Eva Fairdeath. Et elle a parfaitement raison. Night really is unstoppable.
And irresistible.
And Night is coming back. (!)

See ? Told you.

Ceux qui ont déjà ouvert un des tomes du Dit de la Terre plate, ou aperçu ce monde par la grâce d’une nouvelle, savent déjà que sous la plume de Tanith Lee, on se coupe à la beauté de la nuit. Ils savent qu’elle a des yeux, deux flammes sombres, des cheveux bleu de nuit, une cape comme deux ailes d’aigle noir. Ils savent son intérêt pour l’humanité, dangereux, à double tranchant.
Ils ont déjà croisé la route, le regard du Maître des Ténèbres, le Prince des Démons. Irrésistible, inaltérable ou presque, et d’autant plus irrésistible que *presque* inaltérable.
Azhrarn.

Je sais que j’ai déjà eu l’occasion de vous embêter avec cette collection des éditions Norilana, TaLeKa, entièrement vouée aux oeuvres de Tanith Lee, mises en valeur par l’art de son compagnon John Kaiine. Tant pis pour vous, je récidive :-)
Parce que Night’s Master, le premier tome du Dit de la Terre plate, vient tout juste de reparaître dans cette collection, en édition hardcover (le paperback est attendu pour mi-septembre), et que Norilana fait en général de très beaux hc.
Parce que la couv’, outre qu’elle change très agréablement des horreurs de Siudmak que l’on trouve sur les publications Pocket françaises, se compose d’un artwork de Tanith Lee elle-même, intégrée au centre d’une illustration de John Kaiine.
Parce que l’oeuvre a été revue par l’auteure et se trouve ainsi publiée dans sa version définitive, accompagnée d’une introduction inédite by Tanith Lee, et d’une reproduction intérieure d’une page de son manuscrit.
Parce que TaLeKa doit à terme accueillir l’intégralité du Dit de la Terre Plate, y compris deux tomes inédits (d’ici 2014-2015), ainsi que d’autres titres prometteurs comme le recueil Sounds and Furies (mars 2010), et que l’on compte bien faire comprendre au monde que la small press Norilana Books doit vivre et mener à bien son planning de publication, oh yes.
Parce que, tout simplement, YEAH NEW TL BOOK OMG HAPPY DANCE !!!

Et donc, la quatrième de couv’ :

Long time ago when the Earth was Flat, beautiful indifferent Gods lived in the airy Upperearth realm above, curious passionate demons lived in the exotic Underearth realm below, and mortals were relegated to exist in the middle. Azhrarn, Lord of the Demons and the Darkness, was the one who ruled the Night, and many mortal lives were changed because of his cruel whimsy. And yet, Azhrarn held inside his demon heart a profound mystery which would change the very fabric of the Flat Earth forever…

Come within this ancient world of brilliant darkness and beauty, of glittering palaces and wondrous elegant beings, of cruel passions and undying love.

Discover the exotic wonder that is the Flat Earth.


–> La collection TaLeKa sur le site de l’éditeur

Publicités

Une réflexion sur “Night was coming…

  1. psycheinhell dit :

    [Note rétrospective] A noter que depuis, Norilana Books poursuit son chemin, et que le second tome du Dit, Death’s Master, est récemment paru, ainsi que plusieurs autres volumes by Tanith Lee…

Talk to the cat

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s