Tucson, les deux Charles, et Spiderman en kilt

(Quelques pensées errantes inspirées par le contenu de ma boite aux lettres ce matin…)

C’est à travers les oeuvres de Charles de Lint que je suis tombée amoureuse des environs de Tucson et du désert. Un monde où les nuits dégagent un parfum de mythe, où les plantes et cactus sont dotés d’une vie et d’une sagesse millénaires, où hommes et animaux s’appellent « cousins » et se retrouvent sur le chemin des esprits. Lire la suite